En fonction du mal à traiter, la podo-orthèse peut avoir plusieurs formes. Elle peut être une semelle orthopédique, une attelle de pied, une chaussure orthopédique ou encore une onychoplastie. Il existe d’autres types de semelles appelées orthèse planaire.

Mais de quoi elle se mêle ? Semelle ?

Le cas de déformation du pied

Dans le cas où le pied est dépourvu de malformation, l’individu n’a aucun mal à marcher. Lamarche est dépourvue de gêne, son pied s’allonge et la répartition des zones d’appui sous le pied se fait équitablement. Il peut cependant arriver qu’une posture déséquilibrée, ou encore un mal héréditaire, puisse entrainer des déformations du pied telles que les orteils en griffe, un hallux valgus, ou encore des pieds creux. Les zones d’appui et les structures du pied s’en retrouvent fortement modifiées. Ce qui engendre dès lors des problèmes tels que des douleurs, une boiterie, une gêne lors de la marche et la présence de cors et de durillons aux pieds.

Effets des semelles orthopédiques

Les semelles orthopédiques agissent en guise de prothèses, pour corriger des dysfonctionnements lors de la marche. Insérées dans la chaussure, elles permettent, de répartir équitablement le poids du corps sur les pieds, d’atténuer les chocs occasionnés lors d’activité sportives ou encore lors d’une simple marche, de réduire la douleur, d’assurer que les pieds constituent un support fiable, qu’ils soient creux ou plats, de favoriser l’équilibre lors de la marche que le pied tourne vers l’extérieur ou l’intérieur. 

Les semelles orthopédiques sont prescrites et fabriquées sur mesure à l’issue d’un examen clinique, d’une prise d’empreinte de pieds et d’un examen de posturologie. Il faut noter que les semelles orthopédiques sont totalement personnelles.

De nombreuses études ont démontré que les semelles orthopédiques ne soulageraient pas ladouleur dans le cas de talalgie.

Différentes sortes de semelles orthopédiques

On distingue deux grands types de semelles orthopédiques : les semelles orthopédiques classiques et celles en mousse.

Les semelles orthopédiques classiques

Elles ont le mérite d’être pratiques, faciles à transporter et peuvent être intégrées facilement aux chaussures d’usage quotidien. Leur utilité est de réduire les douleurs occasionnées par un appui inégal.

Les semelles en mousse

Fabriquées selon les empreintes de pieds, elles sont assez épaisses, plus adaptées aux chaussures de sport qu’aux chaussures de villes. Elles permettent de réduire les chocs et de rectifier les appuis. Les semelles en mousse sont lavables.

Combien coutent des semelles orthopédiques ?

Selon les matériaux de fabrication, le temps de fabrication requis pour la semelle et la technicité requise pour ce faire, le prix des semelles orthopédiques peuvent fortement varier. Le prix des semelles orthopédiques démarre à partir de 75 euros et peut facilement grimper jusqu’à près de 300 euros. Lorsque les semelles orthopédiques sont fabriquées sous prescription médicale, leur coup est en majeure partie pris en charge par la sécurité sociale, mais pour ce genre d’appareillage médical, le taux de remboursement n’est pas assez élevé. Vous avez également la possibilité de faire usage de votre mutuelle pour couvrir les dépenses engendrées par la fabrication de votre semelle orthopédique.